Le jardin du Zen Home

Venez ouvrir le portail de la vie dans notre foyer. Potager, jardin, déco, animaux et zenitude sont au rendez-vous. Merci pour votre visite.

Mildiou et oïdium

SDC10714

Le mildiou

Le mildiou de la tomate et de la pomme de terre est une maladie causée par un champignon appelé Phytophthora infestans. D'autres champignons provoquent des dommages semblables sur la vigne, les rosiers, les oignons, les carottes...

La maladie évolue très rapidement quand les conditions lui sont favorables : pluie, humidité élevée et températures comprises entre 12 et 25°C. Le mycélium se développe alors sous les feuilles et produit des spores qui vont assurer la propagation. Le champignon hiverne sur les résidus de plantes mortes et l'infection repart par le sol au printemps suivant...

Les symptômes

Il est assez facile de le reconnaître :

  • Face supérieure des feuilles : plages brun-vert d'apparence huileuses débutant en bordure des feuilles et se se desséchant en leur centre
  • Face inférieure des feuilles : duvet blanc (mycélium ou filament fongique) par temps humide ou lorsque la rosée
  • Tiges et pétiole : taches brunes
  • Fruits : bosselures brunes, fermes et marbrées. Difficulté de mûrissement

Lutte préventive

A la plantation, lorsque vous plantez les pieds de tomates, ne les serrez pas trop. Vous maintiendrez ainsi une bonne aération, à même de limiter la propagation de la maladie et de favoriser le séchage du feuillage.

L'ortie renforçant l'immunité de la plante ; mettez au fond du trou de plantation des orties broyées. Ensuite traitez régulièrement au purin d'ortie. Les décoctions de prêle et de consoude sont aussi efficaces.

Pendant la végétation, dès que les plants atteignent une trentaine de centimètre, vous pouvez traiter avec de la bouillie bordelaise mais avec parcimonie. Cela va protéger les feuilles du champignon. 

 

L'oïdium

Maladie fréquente, causée par des champignons appartenant à différents genres, et touchant notamment les cucurbitacées, le pois, la vigne, le pommier, le noisetier, les asters, les bégonias, les rosiers, les chênes... Elle apparaît au milieu du printemps. Les germes se conservent en hiver sur les rameaux. cette maladie est favorisée par la chaleur, une situation abritée et une humidité modérée.

Les symptômes

L'oïdium fait partie des maladies bien connues des jardiniers. Tout commence par l'apparition d'un feutrage blanc d'aspect farineux sur les feuilles, les tiges et parfois les fleurs. Souvent, l'oidium provoque une déformation des feuilles, qui se gondolent et se boursouflent : l'horreur !

Lutte directe

pulvérisez du jus d'algues marines du commerce ou un fongicide à base de soufre ou encore 1 ou 2 fois par semaine du lait de vache dilué à 20 ou 50% selon l'attaque.

SDC10716

 

Posté par LyliB - Les bons gestes - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Mildiou et oïdium

  • hummm les fruits du jardin sont les meilleurs... j'adore manger un fruit que je viens de cueillir a même l'arbre!!!

    bizzz
    adeline

    Posté par adeline, mercredi 9 juin 2010 à 07:37 | | Répondre
Nouveau commentaire
 

© LIFEGATE 2010-2019 - Tous droits réservés